FAQ – Tirage, lubrification et tension des câbles

Questions les plus fréquemment posées concernant le tirage et la lubrification des câbles.

Qu’est-ce qu’un lubrifiant pour tirage de câble ?

Un lubrifiant pour tirage de câbles est un produit spécialisé conçu pour réduire la friction d’un câble lors de son tirage dans un conduit. La réduction de la friction diminue la force nécessaire pour tirer le câble dans le conduit. Cela permet de réduire la tension (effort de traction) sur le câble pendant l’installation.

Pourquoi utiliser un lubrifiant de traction ?

Les lubrifiants de traction réduisent la tension sur le câble lors de son installation, ce qui offre de nombreux avantages. Des forces de traction plus faibles sont moins susceptibles d’endommager physiquement le câble. Une pression latérale plus faible, c’est-à-dire la pression normale exercée sur un câble dans une courbe, peut améliorer les performances et la durée de vie de l’installation. De plus, une tension plus faible signifie une usure moindre de l’équipement, une sécurité opérationnelle améliorée et des parcours de câbles ininterrompus plus longs (moins d’épissures). Ces avantages combinés se traduisent par une installation de câble améliorée et moins coûteuse.

Faut-il du lubrifiant pour chaque tirage de câble ?

Pour les tirages courts et droits avec un câble léger, un lubrifiant peut ne pas être nécessaire. Pour les tirages plus longs, les tirages avec un angle de courbure total plus important ou les tirages avec un câble lourd, l’utilisation d’un lubrifiant efficace peut réduire de manière significative la tension et la pression latérale.

Comment puis-je savoir à quel point le tirage d’un câble sera difficile ?

Des équations basées sur la physique de la traction peuvent fournir une estimation de la tension et de la pression sur les parois latérales. Les principales entrées dans les équations sont le poids du câble, les détails du réseau de conduits (longueur des parcours, emplacement et angle des courbes) et le coefficient de friction de la gaine du câble contre la paroi du conduit. Les équations calculent la tension de traction et la pression sur les parois latérales lorsque le câble se déplace dans le conduit.

Qu’est-ce que le coefficient de friction ?

Le coefficient de friction (ou coefficient de frottement) est un nombre sans dimension qui est une mesure de la résistance au mouvement du câble contre la paroi du conduit. Une force de traction est nécessaire pour surmonter cette force de friction et déplacer le câble. Par exemple, si un bloc de 4,5 kg posé sur une table a besoin d’une force de 2,25 kg pour être déplacé sur la table, le coefficient de friction est le rapport entre la force de traction et la force gravitationnelle, soit 2,25/4,5, de sorte que le coefficient de friction est de 0,5.  Pour les gaines de câbles en plastique et en caoutchouc contre un conduit en métal ou en plastique, les coefficients de friction typiques peuvent varier de 0,1 à 1,5.

Comment un coefficient de friction plus faible influe-t-il sur la tension ?

Dans les sections de conduit droites horizontales, la tension de traction est directement proportionnelle au coefficient de friction (CDF). Ainsi, une réduction de 50 % du CDF signifie une réduction de 50 % de la tension de traction. Cependant, dans les sections de conduits courbées, la force normale primaire provient de la force de traction elle-même, et le CDF est un facteur exponentiel qui multiplie la tension d’entrée. Ainsi, une réduction de 50 % du CDF peut signifier une réduction de 90 % de la tension de traction dans une courbure de 180 degrés.

Comment déterminer le coefficient de friction à utiliser ?

Dans le cas du tirage de câbles, ce coefficient de friction dépend non seulement du lubrifiant, mais aussi du type de gaine de câble et du type de conduit. Ces trois éléments doivent être connus pour déterminer un CDF significatif. Bien qu’il n’y ait pas de méthode de mesure de friction standard qui s’applique aux câbles dans les conduits, nos méthodes chez Polywater® mesurent la friction réelle des câbles dans les types de conduits standard. Des milliers de tests ont permis de constituer une importante base de données sur la friction. Ces données sont validées par le rétrocalcul du coefficient de friction effectif à partir d’installations de câbles réelles. Nous mettons ces données à disposition dans les fiches techniques de nos lubrifiants ou dans notre logiciel d’estimation de la tension, Pull-Planner™

Quelle quantité de lubrifiant dois-je utiliser pour un tirage ?

Le programme Pull-Planner de Polywater détermine une quantité appropriée en calculant le volume d’un revêtement complet de l’intérieur du conduit et/ou de l’extérieur de la ou des gaines de câble. Ainsi, la quantité de lubrifiant recommandée est proportionnelle à la fois à la longueur du tirage et à la taille du câble/conduit. Pour le tirage de câbles, un excès de lubrifiant n’est pas un problème, mais pour le soufflage de câbles, vous devez éviter la formation de flaques de lubrifiant.

Le CDF est-il la seule propriété importante d’un lubrifiant de traction ?

Non. L’environnement de tirage des câbles ainsi que la capacité et la méthodologie utilisées pour appliquer le lubrifiant sont tous deux importants. Si les lubrifiants liquides fonctionnent parfaitement dans les tirages souterrains en étant simplement versés dans un tube d’alimentation ou un conduit interne, ils ne peuvent pas être appliqués aux câbles passant dans des conduits aériens, en raison de la gravité. Les lubrifiants qui s’épaississent ou gèlent à basses températures posent des problèmes dans les applications par temps froid. Le maintien de la réduction de la friction lors du tirage dans un conduit inondé exige des propriétés lubrifiantes uniques.

Y a-t-il d’autres facteurs qui augmentent la tension lors d’un tirage de câble ?

Il y en a beaucoup ! La plupart des facteurs peuvent être gérés par de bonnes procédures de tirage. Il existe des effets « mathématiques » liés à l’emplacement des courbes sur le parcours du conduit. Un conduit rempli de saleté ou de sable peut entraîner une augmentation considérable de la friction, trop considérable pour être réduite par l’utilisation d’un lubrifiant. Les températures élevées rendent les gaines de câbles plus souples et augmentent leur friction. Dans les climats chauds, il est parfois possible de contrôler ce phénomène en tirant à des moments plus frais de la journée. Dans le cas du soufflage de câbles, un refroidisseur à compresseur est nécessaire pour obtenir des longueurs d’installation optimales. Consultez notre documentation d’installation et nos fiches techniques pour connaître les bonnes pratiques en matière de contrôle de la tension de traction.

Peut-on utiliser de l’huile minérale ou du savon comme lubrifiant de traction ?

Bien que ces matériaux soient des réducteurs de friction, il faut veiller à ne pas utiliser de lubrifiant susceptible de faire gonfler, d’affaiblir ou de fissurer la gaine du câble. Le fabricant de câbles peut être une source d’information sur la compatibilité de divers lubrifiants avec divers types de gaines de câbles. La norme IEEE 1210 couvre les tests recommandés pour établir la compatibilité d’un lubrifiant avec la gaine du câble.

Peut-on utiliser du lubrifiant pour câbles pour des câbles ou des conduits prélubrifiés ?

Les lubrifiants Polywater sont compatibles avec les câbles prélubrifiés et les conduits prélubrifiés. L’ajout d’un lubrifiant de traction permet souvent d’optimiser les performances de ces matériaux, notamment dans le cas d’une configuration difficile des chemins de câbles ou d’un parcours particulièrement long.

Puis-je effectuer un essai Megger sur mon câble après l’installation ?

Les lubrifiants pour tirage de câbles sont conducteurs. Les résidus près de l’épissure ou du conducteur doivent être complètement éliminés avant que le câble ne soit mis sous tension ou testé. Il n’y a aucun problème avec les résidus de lubrifiant déposés sur la gaine du câble.

Quel est le rapport entre le tirage de câbles à fibre optique et le soufflage ou le jet de câbles ?

Bien que les méthodes d’installation de la fibre optique comportent des procédures et des équipements sensiblement différents, elles reposent sur une force pour déplacer le câble dans le conduit. Dans le cas du tirage, la force s’exerce sur l’avant du câble et provient d’un treuil de traction. Dans le cas du soufflage de câbles, la force résulte de la différence de pression entre l’extrémité du compresseur et l’extrémité ouverte du conduit. Le soufflage produit une force « localisée » tout au long de la gaine du câble. La traction et le soufflage doivent surmonter la résistance de frottement opposée au mouvement, et lorsque cette résistance de frottement est réduite à l’aide d’un lubrifiant, la tension de traction diminue ou la distance de soufflage augmente.

Puis-je utiliser mon lubrifiant pour tirage de câbles à fibre optique pour le soufflage des câbles ?

En général, non. Les lubrifiants pour tirage utilisent une base aqueuse pour transporter et répandre le lubrifiant dans le conduit. Vous pouvez généralement voir le lubrifiant à la surface du câble lorsqu’il sort du conduit. Cependant, ce type de liquide ou de gel glissant n’aide pas à souffler les câbles. Si les lubrifiants de soufflage peuvent être transportés par l’eau, celle-ci s’évapore rapidement en raison de la grande vitesse du flux d’air. Les lubrifiants de soufflage efficaces fonctionnent à sec, et ils sont conçus pour réduire la friction avec une épaisseur de revêtement « moléculaire » très fine. Un excès de lubrifiant peut créer une tension en surface trop importante ou provoquer des poches d’air, ce qui peut nuire au processus d’installation.