Rapport de pourcentage de risque de blocage du câble

Le concept de blocage et son impact sur le tirage de câbles

Imaginez ceci : trois câbles serrés de manière compacte dans une configuration en triangle descendant le long du conduit jusqu’à ce qu’ils rencontrent une courbe. La courbe oblige les trois câbles à se déployer dans une configuration côte à côte. Si la largeur combinée des trois câbles est suffisamment grande, les câbles peuvent se caler contre les parois du conduit, interrompant complètement le tirage.

Un chien avec la tête coincée dans une porte pour chien installée sur une porte bleu vif.

Le blocage est un phénomène qui se produit lorsque trois câbles sont tirés dans un conduit comportant au moins une courbe.  Les forces nécessaires pour tirer à travers un blocage endommageront les câbles, le conduit ou les deux en raison de la géométrie des câbles par rapport au conduit, comme le montre la figure 1. Par conséquent, si vous tirez trois câbles à la fois, vous devrez planifier pour éviter ce risque.

Pour calculer votre taux de blocage, utilisez l’équation suivante : le coefficient de blocage est égal au diamètre intérieur du conduit divisé par le diamètre extérieur moyen du câble. Par exemple : trois câbles de 2,54 cm dans un conduit de 7,62 cm donnent un coefficient de blocage de 3,0. Le blocage ne se produit que dans un rapport de blocage compris entre 2,7 et 3,1. Pourquoi ? Si les trois câbles sont suffisamment petits par rapport au conduit, ils ne peuvent pas se coincer. S’ils sont assez gros, on ne peut pas les faire sortir de leur triade.

Le logiciel Pull-Planner™ fait la moyenne des diamètres extérieurs des câbles et informe l’utilisateur en concluant que le blocage est soit « impossible », soit « non probable », soit « probable ». Vous pouvez réduire les risques de blocage en modifiant la taille du conduit ou en torsadant les câbles.