Dans un monde en constante évolution, il est essentiel d’être fiable.

Nous aidons nos clients à créer des systèmes plus fiables qui réduisent les coûts, protègent les actifs précieux, maximisent la durée de vie des équipements et permettent au monde d’être connecté et de fonctionner efficacement.

Une histoire de solutions de fabrication.

This is a carousel with manual-rotating slides. Use Next and Previous buttons to navigate.

  • Années 1950 – LA FONDATION ENTREPRENEURIALE DE POLYWATER

    En 1944, Nelson Jonnes, le fondateur, s’engage dans la marine américaine pour contribuer à la mise en place d’un monde meilleur. Plus tard il fréquente Antioch College, où il rencontre Bev, sa femme, avec qui il sera marié pendant 60 ans. Leur Alma Mater leur inculque une valeur fondamentale : « Ayez honte de mourir avant d’avoir remporté une victoire pour l’humanité.. » Nels et Bev font partie de ceux qui croient en une « armée » de jeunes Américains qui agiraient comme des émissaires mondiaux de bienveillance. Ils mettent donc leurs valeurs en pratique en enseignant l’anglais et les sciences en Éthiopie pendant trois ans avant de revenir fonder une famille et de créer American Polywater, une entreprise détenue par ses employés.

  • Années 1960 – UNE PLONGÉE PROFONDE DANS L’HISTOIRE DE POLYWATER

    Dans les années 60, Nelson Jonnes, le fondateur, est un chimiste spécialisé dans le développement de produits, avec 15 brevets à son nom. L’un de ses projets consiste en une combinaison de plongée en eau froide améliorée pour la Marine. Les essais du prototype conduisent Nels à devenir plongeur et instructeur certifié NAUI, plongeant dans divers endroits exotiques à travers le monde. Cela le conduit également à formuler un lubrifiant unique pour faciliter l’action d’enfiler et de retirer les combinaisons de plongée en caoutchouc collant – un précurseur du premier lubrifiant pour câbles Polywater. C’est au cours de ces tentatives d’amélioration d’une invention existante – la combinaison de plongée – que Nels adopte la philosophie de développement qui guide encore Polywater aujourd’hui : être bon ne suffit pas ; un produit doit être supérieur.

  • LES PREMIERS ROUAGES DU SUCCÈS

    Grâce à la plongée sous-marine, le fondateur Nelson Jonnes rencontre Charley Ames, un machiniste et un plongeur passionné. Une amitié durable nait, les deux hommes partageant un intérêt commun pour les idées de produits. Nels a l’expertise chimique et Charley le savoir-faire mécanique. Cette synergie conduit à une collaboration d’une importance capitale dans le développement de Polywater, puisque Charley aidera à concevoir, construire et entretenir pratiquement tous les premiers équipements de production. Les lubrifiants uniques nécessitent un équipement spécialisé non disponible en magasin. Au cours des premières années, presque tout est conçu et construit à la main sur place à des prix abordables. La participation de Charley est antérieure à la création de l’entreprise en 1973 et s’étend sur plus de 50 ans.

  • LA CRÉATION DE L’ENTREPRISE EN 1973

    Au fur et à mesure que les contacts de Nels Jonnes dans la communauté de la plongée se développent, la popularité de son lubrifiant glissant pour combinaisons de plongée augmente également. Il a un désir ardent de créer sa propre entreprise, et le lubrifiant est un choix logique pour le premier produit de sa société. En janvier 1973, il lance sa jeune entreprise dans le sous-sol non aménagé de la maison familiale à Stillwater dans le Minnesota, et l’appelle The Jonnes Company. Il vend un seul produit : Des bouteilles de 30 ml d’un lubrifiant à base d’eau pour combinaisons de plongée, appelé Slippery Stuff ; prix au détail : 2,00 $. Le marché potentiel étant réduit, la chasse à d’autres utilisations plus lucratives de ce lubrifiant unique est rapidement ouverte.

  • 1973 à 1974 : QUI A BESOIN D’UN LUBRIFIANT QUI CIRCULE EN AMONT ?

    Fin 1973, un nouveau marché pour le lubrifiant exotique à base de polymère et d’eau est trouvé : le tirage de câbles dans des conduits pour le secteur des télécommunications, qui à l’époque utilise principalement de l’argile bentonite – essentiellement de la boue – une méthode peu coûteuse mais inefficace pour réduire la friction. Le lubrifiant révolutionnaire à base de polymère, maintenant renommé Polywater® A, représente un bond technologique en avant, changeant à jamais la lubrification du tirage des câbles. La nature filandreuse du Polywater® A permet au lubrifiant de pénétrer plus loin dans le conduit, là où il est le plus nécessaire. Cette utilisation industrielle du lubrifiant ouvre la voie aux succès futurs. En novembre 1974, la compagnie est constituée en société, et le nom changé pour American Polywater.

  • ORIGINES DU NOM POLYWATER

    Le nom Polywater, choisi par Nels Jonnes le fondateur de la société, est un clin d’œil à une nouvelle forme d’eau polymérisée qu’un scientifique russe nommé Deryagin aurait découvert lors d’une expérience de laboratoire en 1962. Cette eau « anormale », surnommée « eau polymérisée », était censée posséder des qualités extraordinaires ayant des implications potentiellement profondes pour la science et la société industrialisée. En fin de compte, les résultats du laboratoire se sont révélés erronés et l’inexistence de l’eau polymérisée est devenue un récit édifiant enseigné dans les cours de sciences sur la nécessité de nettoyer l’équipement, de refaire les tests et de faire preuve de prudence avant de publier des affirmations fantaisistes. Un livre entier a été écrit sur le sujet, intitulé « Polywater. » Nous conservons un exemplaire du livre et la correspondance de Nels avec son auteur au musée de Polywater.

  • 1975 à 1976 : « GLISSANT COMME UNE ANGUILLE »

    Polywater survit à la profonde récession de 1973-1975 et prospère grâce à la révélation précoce qu’il n’existe pas « un seul lubrifiant pour tout ». Plusieurs lubrifiants aux caractéristiques différentes sont nécessaires pour faire face à la nature variée des situations de tirage de câbles. Le lubrifiant Polywater® C (qualité hiver) est formulé pour faire face au gel des lubrifiants dans les climats nordiques. Une version brevetée en gel, Polywater® G, est inventée pour les tirages verticaux, car les liquides ont tendance à couler. L’engagement envers l’innovation et le développement du meilleur lubrifiant pour chaque condition spécifique différencie Polywater des concurrents à un seul lubrifiant depuis des décennies. Aujourd’hui, plus de deux douzaines de variantes de lubrifiants Polywater existent pour optimiser tous les types d’installation de câbles.

  • 1977 à 1978 : MODERNISATION DU SYSTÈME TÉLÉPHONIQUE DE TÉHÉRAN

    En 1977, les ventes de lubrifiants augmentent de manière significative lorsque l’Iran – un allié des États-Unis jusqu’à la chute du Shah en 1979 – passe une commande pour améliorer le système téléphonique de Téhéran. Cette énorme commande entraîne une augmentation rapide de la production et des stocks, remplissant littéralement toute la maison de Nels. Face aux rumeurs du voisinage sur la nature de l’entreprise à domicile, la police finit par se manifester, invoquant des plaintes relatives à la circulation des camions et à des violations des règles de zonage dans l’impasse résidentielle. Son décret : quittez les lieux maintenant ou cessez vos activités. Mais la police est aussi compatissante et l’aide à trouver un nouvel emplacement approprié dans le centre-ville de Stillwater, sur Main Street. En quelques jours, les employés transportent des fourgons remplis de fournitures et d’équipements et mettent rapidement en place la production pour assurer la disponibilité des produits.

  • 1978 à 1980 : L’AUTOMATISATION AUGMENTE LE VOLUME DES OPÉRATIONS DE MÉLANGE MANUEL

    Depuis le premier jour, les lubrifiants Polywater sont fabriqués à la main par des artisans spécialisés dans les lubrifiants. À l’origine, le lubrifiant liquide était mélangé à la main avec une pagaie de canoë dans des lots de 190 litres sur une vieille table de cuisine. Au milieu de l’année 1978, l’augmentation du volume contraint l’entreprise à s’installer dans des locaux plus grands à Lake Elmo dans le Minnesota. Elle justifie également la première automatisation de l’entreprise : un mélangeur de 379 litres appelé « Mark I ». En 1980, la croissance impose la conception du mélangeur de 757 litres, « Mark II ». Aujourd’hui, les « responsables de lots » hautement qualifiés de Polywater produisent plusieurs milliers de litres par jour et sont aussi engagés dans la qualité de leurs produits que n’importe quel maître brasseur de bière artisanale.

  • 1981 à 1982 : LA MONTÉE EN PUISSANCE

    Avec des ventes en plein essor et le besoin de plus d’espace, la société déménage ses bureaux du sous-sol de Nels dans un bâtiment disponible à Lake Elmo. L’ensemble des opérations est enfin réuni sur un seul site. En 1981, l’embauche d’un diplômé du MIT, John Fee, au poste de président, se révèle l’un des facteurs du succès continu de l’entreprise. John fournit l’expertise technique nécessaire à l’expansion de la gamme de produits et apporte une expérience cruciale en matière de marketing. Sous sa direction, l’entreprise connait une croissance rapide et soutenue. John sera président pendant 33 ans et occupe actuellement le poste de président du conseil d’administration après avoir passé le relais à Erik Freyser en 2014.

  • 1982 à 1983 : L’UNIVERS EN EXPANSION DES LUBRIFIANTS

    Polywater commence à développer des méthodologies de test uniques, telles que le « tableau de friction », pour mesurer la friction lors du tirage de câbles et déterminer des méthodes pour réduire la friction avec une lubrification optimale. Cette maîtrise de la science des coefficients de friction permet la formulation d’un lubrifiant breveté, de qualité supérieure, dont les avantages en termes de performance ont été démontrés : Polywater® J, la référence du secteur pendant des décennies. Ce produit qui change la donne et ses dérivés ultérieurs suscitent la vague suivante de croissance de l’entreprise. La croissance exigeant une capacité de production supplémentaire, le mélangeur de 946 litres « Mark III » apparait. Le besoin d’espace se fait également sentir. La recherche d’un nouveau foyer reprend.

  • 1983 à 1984 : ON N’EST JAMAIS AUSSI BIEN QUE CHEZ SOI

    En 1983, Polywater a désespérément besoin de son propre espace : un lieu unique pour accueillir tous les départements avec une marge de progression possible. Des plans sont dessinés pour une nouvelle usine, mais le financement de ce rêve représente un défi. Un banquier local visionnaire voit le potentiel de Polywater. Le soutien financier étant assuré, un terrain est acheté dans le Grant Township près de Stillwater dans le Minnesota, et la construction d’une installation de 1 115 mètres carrés est lancée. Elle sera occupée pour la première fois en juillet 1983. Le timing est parfait. En 1984, le marché florissant de la fabrication de fibres optiques sur longue distance est entravé par une lubrification inadéquate. Polywater® F est développé pour résoudre ce problème. Il devient la norme industrielle presque du jour au lendemain.

  • 1984 à 1985 : TIRER OU NE PAS TIRER

    Avec la croissance exponentielle des ventes, le nouveau mélangeur de 1 893 litres « Mark IV » est bientôt rejoint par le mélangeur de 1 893 litres « Mark V ». Un nouveau produit innovant contribue à la réussite de l’entreprise : le logiciel Pull-Planner™ Il n’est plus nécessaire de tenter un tirage de câble difficile pour en découvrir la faisabilité. Le logiciel propriétaire permet aux ingénieurs de modéliser facilement les tractions à l’avance pour les tester par rapport aux limites de tension et ainsi éviter des dommages et des retards coûteux. Des systèmes entiers de câbles peuvent désormais être conçus de manière optimale, avec des parcours de câbles aussi longs que possible et un nombre minimal de points d’accès et d’épissures. Il place la science approfondie de Polywater en matière de lubrification de câbles entre les mains de ses utilisateurs.

  • 1986 à 1987 : L’AVÈNEMENT DE L’ADHÉRENCE ET DU NETTOYAGE DES CÂBLES

    En 1986, Polywater introduit le lubrifiant Dyna-Blue® avec des « capacités d’adhérence » pour l’application manuelle. C’est le mariage parfait entre performance et économie, et il prend d’assaut le marché commercial et industriel (C&I), remplaçant facilement les lubrifiants archaïques à base de cire. Il est suivi par l’introduction d’une gamme de nettoyants pour câbles à haute performance : SpliceMaster® pour les marchés de l’électricité, et HydraSol® pour le secteur des communications. Les préoccupations croissantes en matière de sécurité et d’écologie concernant les solvants créent une opportunité pour les solutions de produits scientifiques de Polywater. Polywater formule et teste de nouveaux mélanges en fonction de paramètres spécifiques de performance et d’environnement. La nouvelle gamme de nettoyants de haute technologie prouve que Polywater n’est plus « juste un fabricant de lubrifiants ».

  • 1988 : LA RELÈVE DE LA GARDE

    Comme cela arrive lorsque de petites entreprises grandissent et évoluent, le fondateur prévoit de prendre du recul. À la fin des années 1980, Nels prend sa retraite et devient consultant. Ses contributions en tant que consultant seront déterminantes dans la commercialisation de nombreux produits de pointe qui répondent encore aujourd’hui aux besoins des clients, notamment des produits d’étanchéité tels que AirRepair® dans le secteur des communications et PowerPatch® pour les marchés de l’électricité.

  • Années 1990 : L’EXPANSION DE LA GAMME DE PRODUITS

    Les années 1990 voient une expansion rapide de la gamme de produits Polywater. Des mélanges de solvants sont ajoutés pour de nombreuses applications de nettoyage au-delà des besoins liés à l’épissure des câbles, comme l’entretien des équipements sous tension, ainsi qu’une sélection complète d’aérosols pour le marché de la maintenance, de la réparation et de l’exploitation. Au cours de cette décennie, grâce à la recherche et à d’importants tests effectués en interne, Polywater produit un ensemble de travaux scientifiques qui en font une autorité de premier plan en matière de technologies de scellement de conduits. Un exemple conséquent en est le produit d’étanchéité pour conduits Polywater FST™, créé pour répondre aux exigences du code NEC pour les conduits étanches. La variété croissante de produits fait de Polywater une ressource importante pour résoudre presque tous les défis du bâtiment.

  • 2001 : TOUJOURS PLUS GRAND

    En 2001, avec la croissance continue de la société, les activités de Polywater doivent être divisées. L’usine et l’entrepôt restent sur place, tandis que les bureaux déménagent dans un nouveau local loué à trois kilomètres de là.

  • 2005 : UNE PERSPECTIVE MONDIALE

    En 2005, les lubrifiants, nettoyants et produits d’étanchéité de haute technologie de Polywater sont disponibles dans plus de 100 pays à travers le monde. Pour mieux répondre aux besoins de la clientèle mondiale, une filiale européenne, Polywater Europe B.V. (PEBV), est créée. Cela confirme l’engagement de la société sur les marchés mondiaux et permet d’accélérer les délais de livraison des produits et de faciliter l’accès des clients à l’assistance technique. L’actuel président de l’entreprise, Erik Freyser, a été directeur général du PEBV pendant sept ans. Aujourd’hui, Klaas Littooij, originaire des Pays-Bas, dirige PEBV. Basée près de Rotterdam aux Pays-Bas, PEBV sert une large clientèle en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

  • 2008 à 2009 : L’EST RENCONTRE L’OUEST

    Pendant la Grande Récession, Polywater choisit d’investir massivement dans deux projets essentiels à sa viabilité future. L’un d’entre eux est l’achat et la rénovation complète de la propriété adjacente à l’usine de Stillwater. Cela permet d’unifier l’ensemble des activités de l’entreprise sur un seul site. Les bureaux déménagent sur le nouveau site, désormais connu sous le nom de Polywater West. Simultanément, la société se réorganise pour mieux se concentrer sur le service à la clientèle et le développement de produits. Les connaissances spécifiques et spécialisées de Polywater sont désormais plus rapidement et plus facilement accessibles aux clients des secteurs de l’électricité, des communications et de l’international.

  • 2011 : LA FIN D’UNE ÉPOQUE

    En 2008, Nels Jonnes met finalement fin à son association de 35 ans avec la société qu’il a fondée pour profiter d’une retraite bien méritée. Il décède en 2011 à l’âge de 85 ans après un long combat contre la leucémie. Il avait un jour reçu en cadeau des stylos personnalisés sur lesquels on pouvait lire « Nelson Jonnes : entrepreneur, auteur, philanthrope, orateur, président, voyageur et enseignant. »  Il était tout cela et plus encore. Son expérience de la vie se lit comme celle d’un super-héros de fiction : d’explorateur à historien, d’humanitaire à philosophe, de plongeur à inventeur, pour n’en citer que quelques-uns. Le secteur continue de bénéficier de ses contributions scientifiques, ses réalisations les plus précieuses.

  • 2013 : DES LUBRIFIANTS, DES NETTOYANTS ET DES PRODUITS D’ÉTANCHÉITÉ

    Le 40e anniversaire de Polywater célèbre la transformation d’un fabricant de lubrifiants pour tirage de câbles en un fabricant d’une large gamme de produits chimiques d’infrastructure et de bâtiment, y compris des nettoyants et des produits d’étanchéité. Des centaines d’autres formules haute performance viennent désormais compléter la gamme de produits. Ces produits aident les entreprises des secteurs de l’électricité et des communications à trouver de meilleurs moyens de relever les défis spécifiques liés aux infrastructures sur le terrain. Les produits comprennent des produits d’étanchéité pour conduits, des nettoyants pour fibre, des produits d’entretien pour transformateurs, des nettoyants pour câbles, des mortiers époxydiques, des produits d’étanchéité pour socles et piliers, des lingettes pour les mains et les outils, des mousses pour la réparation des poteaux de bois, des nettoyants et des traitements pour les équipements sous tension, des adhésifs pour conduits, des produits de lavage pour panneaux solaires, des produits pour faciliter le retrait des câbles et, bien sûr, des lubrifiants pour le soufflage des câbles.

  • 2014 à AUJOURD’HUI : QUEL CHEMIN PARCOURU !

    En 2014, John Fee, président de longue date, transmet le rôle de PDG de Polywater à Erik Freyser, qui avait été directeur général de Polywater Europe B.V. Erik offre une perspective cosmopolite et reflète notre engagement à servir les clients sur des marchés diversifiés. La plupart des produits de Polywater sont encore fabriqués près du lieu d’origine de la société à Stillwater dans le Minnesota. Comme l’indique un employé, « Le Minnesota est le pays des 10 000 lacs… et d’un puits de Polywater. » À ce jour, la quasi-totalité du succès de l’entreprise est d’origine organique et découle de formulations de produits inventées en interne dans le laboratoire, ce qui témoigne de son esprit d’innovation et constitue un motif de fierté pour les employés propriétaires, dont le dévouement et le travail acharné ont été essentiels à la réussite de l’entreprise.

Votre/notre équipe de partenaires

Nous sommes une entreprise pleine de ressources, perspicace et collaborative, qui s’attache à travailler étroitement de concert avec ses clients et à les soutenir de manière pragmatique et ingénieuse.

  • Erik Freyser

    Erik Freyser

    président

  • Joe Skwira

    Joe Skwira

    directeur financier

  • Tom Fredericks

    Tom Fredericks

    directeur général, Amérique du Nord, directeur du développement commercial mondial, division électricité

  • Sheri Dahlke

    Sheri Dahlke

    directrice technique

  • Charles Cole

    Charles Cole

    vice-président de la division internationale

  • Jake Jonnes

    Jake Jonnes

    vice-président de la division des communications, États-Unis

  • Klaas Littooij

    Klaas Littooij

    directeur général PEBV

  • Tracey Rose

    Tracey Rose

    responsable comptable

  • Robin Francis

    Robin Francis

    directeur du contenu marketing

  • Mike Fee

    Mike Fee

    responsable des opérations

  • Tom McNearney

    Tom McNearney

    responsable des achats

Erik Freyser

Erik Freyser

président

Joe Skwira

Joe Skwira

directeur financier

Tom Fredericks

Tom Fredericks

directeur général, Amérique du Nord, directeur du développement commercial mondial, division électricité

Sheri Dahlke

Sheri Dahlke

directrice technique

Charles Cole

Charles Cole

vice-président de la division internationale

Jake Jonnes

Jake Jonnes

vice-président de la division des communications, États-Unis

Klaas Littooij

Klaas Littooij

directeur général PEBV

Tracey Rose

Tracey Rose

responsable comptable

Robin Francis

Robin Francis

directeur du contenu marketing

Mike Fee

Mike Fee

responsable des opérations

Tom McNearney

Tom McNearney

responsable des achats

Un groupe fait du brainstorming devant un tableau blanc.

Notre réussite passe par la réussite de nos clients.

En tant qu’entreprise détenue par nos employés, nous nous investissons pleinement pour que nos clients disposent de ce dont ils ont besoin pour bien faire leur travail. Nous nous engageons, nous collaborons et nous allons au-delà de ce que peut faire un fabricant de produits chimiques de spécialité. Qu’il s’agisse de préparer une commande d’urgence pour une société de services aux collectivités pendant le week-end ou de répondre aux questions d’un ingénieur sur notre logiciel Pull-Planner à l’heure du déjeuner, l’esprit d’entreprise des membres de notre équipe leur permet de répondre aux besoins des clients et de dépasser leurs attentes.

Contacter Polywater

Une femme qui sourit amicalement

Rejoindre notre équipe

Les employés de Polywater n’ont pas leur pareil pour résoudre les problèmes. Dans notre approche collaborative, nous concentrons
sans relâche nos compétences respectives pour aider les clients à
atteindre leurs objectifs.

Offres d’emploi